« La mémoire est le thème central de mon travail. Je suis en recherche permanente d’autres aspects de l’humanité, de l’altérité que je tente de matérialiser dans mes travaux, papier, rhodoïd ou bronze. L’idée du voyage est intimement liée à cela. Voyager, me déplacer me permet de me plonger dans l’histoire d’un pays, dans la mémoire de la terre et du sol que j’ai sous les pieds, dans la mémoire de l’eau qui passe. Je regarde, je vois, je découvre… »